Notre charte de qualité

Pour formaliser ses engagements, O+R a élaboré une charte qualité. Elle est respectée et appliquée au quotidien par tout le personnel.

  • Nous sommes en permanence à l'écoute de vos besoins et de leur évolution.
  • Nous nous déplaçons chez vous pour mieux comprendre votre demande.
  • Nous établissons une relation privilégiée avec vous basée sur notre proximité
  • Nous vous apportons une information complète et spontanée.
  • Nous respectons vos horaires et organisons nos interventions sans l'arrêt de votre production.
  • Vous vous adressez à des professionnels dont les compétences évoluent pour mieux vous satisfaire.
  • Nous vérifions et améliorons la qualité du service que nous vous apportons.

Coûts d'utilisation

couloir salle blanche iso 8Les salles stériles pour la production des gaufrettes de silicium sont parmi les plus chères à construire et à maintenir.

De plus, il est nécessaire de les remplacer régulièrement car l'état de l'art dans ce domaine est dépassé en moyenne tous les deux ans.

Aussi, la durée de vie d'une salle blanche pour la fabrication des gaufrettes de silicium est de maximum cinq années.

Aussi, il est intéressant de respecter quelques prescriptions en vue d'optimiser l'investissement :

Ne pas surdimensionner

Envisager un environnement sous salle blanche seulement où c'est nécessaire et seulement de la qualité nécessaire
Il est tentant de réaliser une salle blanche entièrement à flux unidirectionnel vertical. Cette solution est indubitablement la plus propre, la plus flexible et la plus facile à utiliser. Cependant, les coûts d'exploitation pour la construction et l'opération sont prohibitifs. Si vous pouvez limiter la zone de contrôle le plus strict à la partie du processus qui est le plus vulnérable à la contamination, et isoler cette zone par une barrière fixe (vitre, cloison,...), alors vous pourrez réduire les coûts.

Minimiser le débit d'air

Les coûts opérationnels de la salle blanche sont directement proportionnels au débit d'air à traiter et à envoyer dans la salle blanche. Optimiser le débit d'air au strict minimum permet de réduire les coûts d'exploitation.

Etager les barrières de protection

Une salle propre a toujours tendance à retourner vers l'état sale. Aussi, vouloir maintenir une grande zone propre représente une difficulté technique et économique. Si c'est possible, il est toujours plus intéressant de mettre plusieurs barrières de niveau différent de propreté. Le différentiel de pressions, les concentrations de particules,... seront étagés et plus aisés à maintenir et fiabiliser.

Flexibilité

Peu importe l'utilisation de la salle blanche, il est intéressant de concevoir la salle blanche de sorte que l'on puisse réarranger facilement les équipements, les murs, les filtres,... Cela réduira les coûts à plus long terme et diminuera les perturbations lors de la production lorsque les changements seront mis en oeuvre. Prévoir également une réserve d'espace suffisante pour l'expansion future.

Cloisonner les équipements de process dans des zones sensibles de contamination critique

Cela permet la séparation des produits des équipements de process et du personnel de production et de maintenance. La zone de travail du produit (plus haut niveau de contrôle de propreté) peut alors être réduite par rapport à la zone des opérations et équipements (niveau plus bas de contrôle). Des économies importantes peuvent être réalisées. Idéalement, les manipulateurs, entraînés et convenablement habillés, devraient être les seules personnes en présence avec le produit. Il est alors possible d'envisager l'automatisation des manipulations si c'est économiquement rentable.